Traitement de l’arthrite psoriasique

Principaux objectifs thérapeutiques : augmenter la qualité de vie liée à la santé et diminuer l’activité de la maladie1

Certes, l’arthrite psoriasique est incurable, mais grâce aux possibilités thérapeutiques modernes, on obtient un très bon contrôle des symptômes chez la plupart des patients. 

Le traitement de l’arthrite psoriasique s’oriente en fonction de l’étendue de la maladie de chaque patient. Les décisions thérapeutiques prennent non seulement en compte les manifestations musculosquelettiques (articulations, insertions tendineuses, colonne vertébrale, etc.), mais aussi les symptômes cutanés, les manifestations oculaires et gastro-intestinales, sans oublier les comorbidités. Le traitement rassemble idéalement des rhumatologues et des dermatologues, ainsi que d’autres disciplines spécialisées.1  

L’augmentation de la qualité de vie liée à la santé est le principal objectif thérapeutique des patients atteints d’arthrite psoriasique. Les étapes importantes pour y parvenir sont les suivantes :1 

  • Contrôle des symptômes
  • Prévention des dommages structurels
  • Normalisation des fonctions corporelles
  • Maintien des activités sociales 
  • Lutte contre l’inflammation 

 

 

Possibilités de traitement de l’arthrite psoriasique 

Recommandations de l’EULAR et du GRAPPA 

Grâce à l’introduction de nouveaux antirhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) ces dix dernières années, il existe désormais un large spectre d’options pharmaceutiques pour le traitement de l’arthrite psoriasique. Les recommandations de l’European League Against Rheumatism (EULAR) et du Group for Research and Assessment of Psoriasis and Psoriatic Arthritis (GRAPPA) fournissent une ligne directrice pour guider les décisions thérapeutiques. Les recommandations de l’EULAR dépendent du stade de la maladie, tandis que le GRAPPA donne des recommandations spécifiques selon les différentes localisations de l’arthrite psoriasique (arthrite périphérique, arthrite axiale, enthésite, dactylite, peau, ongles).1,2  

 

Changer le traitement au bon moment

Selon les recommandations thérapeutiques, le traitement devrait généralement suivre le principe du « Treat to Target » (T2T). Si l’on n’atteint pas l’objectif thérapeutique de rémission, ou au moins de réduction de l’activité de la maladie à son minimum, il convient d’adapter le traitement.1

Les lignes directrices de l’EULAR et du GRAPPA ne comportent que des recommandations concernant le traitement pharmacologique. En principe, la prise en charge de l’arthrite psoriasique comporte également des mesures non médicamenteuses, comme l’information des patients, la kinésithérapie et l’activité physique. 

Tableau adapté d’après Coates LC et al.2

Abréviations : 

AINS = anti-inflammatoire non stéroïdien 
DMARD = antirhumatismaux modificateurs de la maladie (Disease Modifying Anti-Rheumatic Drug)
MTX = méthotrexate
tsDMARD = traitement de fond chimique ciblé

 

La vidéo suivante « Comment traite-t-on l’arthrite psoriasique » explique aux patients d’une manière claire et conviviale comment se déroule la thérapie : 

 

 

Références :

  1. Gossec L et al. EULAR recommendations for the management of psoriatic arthritis with pharmacological therapies: 2019 update. Ann Rheum Dis 2020;79:700–712.doi:10.1136/annrheumdis-2020-217159
  2. Coates LC et al. Group for Research and Assessment of Psoriasis and Psoriatic Arthritis 2015 Treatment Recommendations for Psoriatic Arthritis. Arthritis Rheumatol. 2016 May;68(5):1060-71. doi: 10.1002/art.39573. Epub 2016 Mar 23. PMID: 26749174.
CH2107212432
×

Ask Speakers

×

Medical Information Request